Previous Article Next Article Dans les cas d’inceste, est-ce qu’on questionne également le consentement ?
Posted in État du droit

Dans les cas d’inceste, est-ce qu’on questionne également le consentement ?

Dans les cas d’inceste, est-ce qu’on questionne également le consentement ? Posted on 25 juin 2019

Oui ! L’inceste n’est pas en tant que tel constitutif d’une infraction, et n’est donc pas spécifiquement réprimé comme une infraction à part entière. C’est une qualification purement symbolique, qui se superpose aux qualifications existantes sans en aggraver la répression. Ainsi, même si l’enfant subit un rapport sexuel avec un parent, il devra néanmoins caractériser la contrainte, comme dans n’importe quelle autre affaire de viol.